Règle du Poker classique - Règles du jeu Poker Texas Hold'em

Règle du Poker

règle poker

 

Vous, as du bluff, avez trouvé votre jeu, le Poker. Pour une soirée sympathique entre amis, apprenez à jouer au Poker dans sa variante la plus populaire : Le Poker Texas Hold’em. Pour gagner, il ne va pas falloir montrer vos émotions et être stratégique… Le but du poker est de remporter tous les gains de vos adversaires, attention cela va vous demander du temps et de la concentration.


 

Pour jouer au poker il vous faut :

  • Des jetons de différentes valeurs pour que chaque joueur puise miser.
  • Un jeu de 52 cartes.
  • Être au minimum 2 joueurs

Organisation d’une partie de Poker :

Pour commencer, vous devez désigner un donneur, afin de le distinguer des autres, le bouton doit être placé sur la table à côté de ce joueur. Le donneur est en charge de distribuer les cartes. A chaque tour, le donneur change dans le sens des aiguilles d’une montre.
Les deux joueurs situés à la gauche du donneur sont appelés petite blinde et grosse blinde. Ces deux joueurs sont obligés de miser une somme définie au départ entre l’ensemble des joueurs, cela avant même de distribuer les cartes.
Les joueurs qui sont petite blinde et grosse blinde change en même temps que le donneur, c’est-à-dire à chaque manche.
Les sommes misées pour la petite blinde et la grosse blinde augmentent au cours du jeu. Par exemple les joueurs peuvent se mettre d’accord pour augmenter les mises toutes les demi-heures.
Exemple : Selon la valeur que vous donnez pour chaque jeton, vous pouvez commencer par 5 et 10 pour la petite et grosse blinde, puis au bout d’une demi-heure, passer a 10 et 20.

Début d’une partie de Poker :

Le donneur distribue à chaque joueur deux cartes, une par une.
Le premier tour de mises démarre par le joueur immédiatement à la gauche de la grosse blinde. Ce joueur, en fonction des cartes qu’il a en main, peut :

  • Se coucher. Il jette alors ses cartes et se retire définitivement de la partie.
  • Suivre la grosse blinde, c’est-à-dire qu’il met dans le pot la même somme que celle déposée par la grosse blinde.
  • Relancer. Il mise alors une somme supérieure à celle déposée par la grosse blinde.

Une fois que le premier joueur a pris sa décision, c’est au tour du joueur qui se trouve à sa gauche et ainsi de suite. La petite blinde et la grosse blinde peuvent soit s’aligner sur les mises des autres joueurs, soit relancer. Si relance il y a, un deuxième tour de mises s’effectue alors.

Lorsque le premier tour de mises est terminé, trois cartes sont retournées au centre de la table par le donneur. Ces cartes sont appelées le Flop.
A savoir : le donneur doit « griller » une carte à chaque fois qu’il doit poser des cartes, c’est-à-dire qu’il ne conserve pas la première carte du talon.

Le deuxième tour de mises démarre avec le joueur à gauche du donneur. Dans ce nouveau tour chaque joueur à la possibilité de dire :

  • Check, le joueur peut cheker c’est-à-dire qu’il ne mise pas de somme supplémentaire dans le pot. Il peut cheker seulement si les joueurs d’avant n’ont pas misé eux non plus.
  • Miser, il décide de mettre dans le pot la somme qu’il souhaite.
  • Relancer, c’est-à-dire miser une somme plus importante si un joueur a déjà misé.
  • Suivre, si un joueur a déjà misé, vous égalisé cette mise dans le pot.
  • Se coucher. Il jette alors ses cartes et se retire définitivement de la partie.

Lorsque le deuxième tour de mises est terminé, une quatrième carte commune est retournée au centre de la table. Cette carte est appelée le Tournant.
Le troisième tour de mises peut commencer comme le précédent.
Lorsque ce tour est terminé, une cinquième carte commune appelée la Rivière est retournée au centre de la table. Une fois que les joueurs ont fini de miser, ceux qui sont toujours dans la course (c’est-à-dire les joueurs qui ne se sont pas couchés) montrent leurs cartes. C’est le joueur qui a la combinaison de cartes la plus importante qui gagne la manche, il remporte alors l’ensemble du pot.
Une seconde manche peut alors débuter.

Combinaisons de carte au poker :

Le joueur qui gagne une manche au poker est celui qui a la plus grande combinaison entre ses cartes et/ou les cinq cartes retournées sur la table.
Voici le détail des combinaisons au poker de la plus petite à la plus grosse :

  • LA PAIRE : Si vous possédez deux cartes identiques.
    ATTENTION : Si deux joueurs finissent une manche avec chacun une paire c’est celui qui aura la carte la plus forte qui remporte le pot.
    Exemple : entre une paire de 6 et une paire de roi, c’est celui qui a la paire de roi qui gagne.
  • LA DOUBLE PAIRE : Si vous possédez deux paires de cartes.
  • LE BRELAN : Vous possédez un brelan, si vous avez trois cartes identiques.
  • LA QUINTE OU SUITE : Vous possédez une suite, si cinq cartes de couleurs différentes se suivent.
  • LA COULEUR : Vous possédez une couleur si vous avez avec votre main et les cinq cartes de la table, cinq cartes de la même couleur. C’est-à-dire 5 carreaux, cinq cœurs, cinq piques ou cinq trèfles.
  • LE FULL : Vous possédez 3 cartes identiques ainsi qu’une paire.
  • LE CARRE : Vous possédez 4 cartes identiques.
  • QUINTE FLUSH : Vous avez cette combinaison à partir du moment où vous avez cinq cartes qui se suivent (LA SUITE) qui sont de même couleur (LA COULEUR).
  • QUINTE FLUSH ROYAL : Cette combinaison est la plus forte que vous puissiez avoir. Pour avoir une quinte flush royal il faut les cinq plus grosses cartes du jeu qui se suivent c’est-à-dire : l’as, le roi, la dame, le valet et le 10, et que c’est cinq cartes soient d’une seule et même couleur.

Comment gagner une partie de poker :

Le gagnant d’une partie de Poker est celui qui aura à la fin récupéré l’ensemble des jetons de tous les autres joueurs.